Retirer de l’argent liquide

Posted by | September 11, 2012 | Guides | No Comments
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du cash, partout, toujours !

Jusqu’à peu, voyager au Japon en venant de l’étranger était rendu un peu compliqué par la combinaison de deux facteurs imparables:

– L’écrasante majorité des transactions – y compris dans les ryokan (hôtels japonais traditionnels) – se fait encore en argent liquide;

– Votre carte bancaire issue à l’étranger n’était pas acceptée par les bancomats pourtant légion dans le pays.

Il fallait donc prévoir beaucoup de cash sur soi, en attendant d’être dans une grande ville pour éventuellement tomber sur une banque internationale acceptant votre carte. Et bien sûr, ce n’était jamais le cas quand on en avait vraiment besoin.

Heureusement, un mouvement d’ouverture avait été amorcé au début des années 2000: la Poste japonaise avait décidé d’accepter (et le fait toujours) les retraits effectués par des cartes étrangères membres du réseau PLUS, géré par Visa. Ce qui faisait que les personnes ayant un compte auprès de la Poste suisse, par exemple, pouvait retirer de l’argent auprès de tous les bancomats de la Poste japonaise.

 

 

 

La Poste japonaise, toujours elle, a ensuite ouvert son réseau aux principaux réseaux bancaires internationaux (Visa, MasterCard, Plus, Cirrus, JCB et autres). Dès cet instant, les choses sont devenues bien plus faciles, ce d’autant plus que vous trouverez toujours un bancomat de la Poste japonaise, où que vous soyez au Japon! Ce n’est pas le cas des banques internationales et pas toujours le cas des grosses banques japonaises (par exemple, au hasard, si vous passez une semaine sur une petite île au large d’Okinawa…).

Depuis 2007, c’est également le cas de la chaîne de konbini (oui!!!) SEVEN ELEVEN. Et oui, les konbini aussi ont des bancomats! Mais toutes les chaînes n’acceptent pas les cartes étrangères (Lawson ou FamilyMart par exemple). Là aussi, ce sont les principaux réseaux qui sont couverts.

La question de l’argent liquide ne devrait donc plus être un problème pour les touristes étrangers. C’est une bonne chose car le réflexe du cash n’est pas très courant quand on voyage, surtout dans un pays industrialisé comme le Japon. Cela peut paraître contraignant, mais en fait c’est même mieux pour votre porte-monnaie: pas d’effet yo-yo du cours du change au retour ni de commission astronomique prélevée par votre organisme émetteur de carte.

Et ne stressez pas à l’idée d’avoir beaucoup d’argent sur vous: ici, certaines paient encore leur loyer de cette manière et les petits vieux se baladent souvent avec des liasses en poche. Ayez simplement les bons réflexes et si vous gardez la méfiance que vous avez naturellement chez vous, il ne vous arrivera rien. Vous êtes dans un pays où votre porte-monnaie garni perdu dans une rame de métro a encore de grandes chances d’être intact quand vous le retrouverez…

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.