Espresso Quest -Chapitre 3-

Posted by | September 12, 2012 | Au Quotidien, Bars & Restaurants, Blog, Guides | No Comments
Degi Hari [blockquote] L’ambiance ressemble beaucoup aux bars en Italie, toujours en effervescence, on y voit du monde, des habitués, des pressés, des moins pressé[/blockquote]

Oh…mais que voilà ? Un autre article sur des espressos à Tokyo ? C’est dire que ça discute essentiellement bouffe et café sur ce site non ? Bah, oui, c’est vrai, mais que voulez vous nous sommes de gros gourmands, et ne vous inquiétez pas de nouvelles rubriques sont en préparation.

Et quoi de mieux qu’un bon café pour faire passer le temps, surtout quand le breuvage est bon, la situation aussi, et qui plus est, l’établissement vient d’ouvrir récemment.

Après mes expériences “Illiyesques” (voir les chapitres précédents), il était de mon devoir de vous faire découvrir un bon café qui ne vienne pas d’une chaîne de bars à espressos ni d’une cannette en alu.

Ni une ni deux, et voici que le “Antico Caffè” Al Avis venait d’ouvrir juste à la sortie Ouest de la gare d’Ebisu. Ahhhh, Ebisu ! Déjà la gare est très ouverte et animée dans le bon sens du terme (nous sommes loin de l’agitation de Shibuya ou Shinjuku) mais le quartier permet toujours des ballades si plaisantes.

Ce qui frappe d’emblée chez “Al Avis” c’est le côté bar à l’italienne vraiment authentique. Le comptoir en marbre, de nombreux endroits pour prendre son espresso debout, rapidement, sans chichis. Bon point, on apprécie. Tout est évidemment rutilant, les plateaux en argent (?) sur laquelle on vous sert sont de véritables miroirs.


Ca pulse chez Avis, ça pulse !!

Mais revenons à l’entrée, et à la carte sous mes yeux. Caffé espresso, 250 ¥, wouah, c’est pas cher tous standards confondus (on s’entend vous êtes à Tokyo, dans un des quartiers les plus chics, je vous le rappelle), mais là, tout de même, moins cher que Illy (300 ¥) et même Segafredo (280 ¥, autre chaîne de cafés dont je vous parlerai plust tard). Au change, nous sommes sous la barre des 3 CHF !

Le staff est particulièrement attentif à vous (encore plus que d’habitude…on atteint des niveaux de service à la limite de ce qui peut se faire). Non, mais hônnetement, au moment ou je commande 3 cafés, je vois déjà un serveur préparer deux tables avec 4 chaises et mettre un petit écriteau “Riservato” et préparer les verres d’eau fraîche. Classe, franchement.

Le plateau est vite organisé, le barista prépare les commandes au fur et à mesure et très rapidement malgré le flux de gens. Mes espressos arrivent sur le plateau bien chauds. Toutefois, seul petit hic. Techniquement, et pour l’instant il n’offrent que du sucre “liquide” (Beurk !) ou du sucre de canne en sachet (Re-Beurk). Oui, je sais certains puristes vont me retorquer : rahhhh, mais non, un café c’est sans sucre, Zebraman, t’es qu’un gros boeuf qui sait pas boire un café bien amer.

Jeunes gens….je parle d’espressos. D’espressos à la Napolitaine, avec sucre. De toute façon c’est un affaire de goût, mais sachez aussi que le sucre (blanc) ne sert pas seulement à atténuer l’amertume, mais augmente aussi le corps du café, et donc la sensation de “plénitude” du breuvage. En plus, il augmente la persistance des sensations aromatiques faisant émerger plus facilement son fruité. Capisch’ ?


Terrasse ouverte sur l’extérieur en plus…ambiance garantie !

Et donc, dans un monde d’espresso sucré, le sucre brun de canne est a éviter, car il altère vraiment le goût et surtout met plus de temps à se dissoudre correctement.

Voilà, le temps que vous avez pris pour lire ces quelques lignes, correspond grosso modo au temps perdu en demandant du sucre blanc, ainsi que le barista à vite remplir un tasse cuillère par cuillère de sucre blanc.

Mon espresso n’était plus chaud comme il le devait, le moment optimal était passé. Et c’est bien dommage, car le goût était vraiment très bon, la mousse parfaite, et cela a failli être un sans faute. Je ne déséspère pas, et je suis sûr qu’à force de demander il vont le proposer. Comptez sur moi (hé Ganesh, chaque matin tu es maintenant obligé de prendre ton espresso là-bas, et demander du sucre blanc !).


Bon, soyons hônnetes, j’ai aussi perdu du temps à faire la photo ! ‘Vot fote !

L’ambiance ressemble beaucoup aux bars en Italie, toujours en effervescence, on y voit du monde, des habitués, des pressés, des moins pressés. Notons que chez Avis ils proposent des panini délicieux (celui à la porchetta est très bon !) et la note d’appréciation grimpe encore. Ah, n’oublions pas le petit chocolat offert avec votre espresso, qui lui aussi est très bon. Enjoy !

Bref, une raison supplémentaire de vous arrêter dans un de mes quartiers favoris. Je vous recommande vivement ce bar, et suivant le barista, vous aurez un espresso allant du très bon à fabuleux  !

Pas de note maximale toutefois, mais cela ne m’empêche pas de placer “Antico Caffè” Al Avis dans le top 5 des bars à Espresso à Tokyo.

Allez, zou, j’y retourne !

Nom complet : Antico Caffè Al Avis
Type de restaurant : Bar à Espresso
Type de Cuisine : Italien
Detente-o-metre ♥♥♥ / …and I’m felling goooood
Catégorie de prix : ¥¥¥¥ / pas cher du tout
Quartier : Ebisu
Adresse : 〒150−0022 東京都渋谷区恵比寿南1−5−5 アトレ恵比寿1F
Tél : 03-5475.8483
Site web : http://www.harbs.co.jp/anticoalavis/index.html
Horaires :  7h00 – 23h00
Googlemaps : Caffè Antico Bar Googlemaps
Arrêts metro : Lignes desservies :
Ebisu – 恵比寿 Yamanote Line – 山手線
Hibiya Line – 日比谷線

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.