Les choses que vous ne verrez jamais dans les rues de Genève/Paris/Londres…

Posted by | October 31, 2012 | Au Quotidien, Blog | No Comments
Traditional Japanese shoes and socks (c) 2006 Aldo Bloise

Je vous ai déjà parlé des merveilles cachées dans les catalogues de vente par correspondance, avec par exemple le fameux et désormais célèbre sac de couchage d’intérieur à jambes. Pourquoi se priver de partager avec vous d’autres petits bijoux ? Ces catalogues sont de vrais caches au trésor. Je me réserve le plaisir de les distiller les uns après les autres, hé oui, c’est le fait du Prince…

Aujourd’hui, je démarre très fort avec une paire de chaussures hommes-femmes que vous ne verrez sans doute jamais aux pieds des fashionista de Genève/Paris/Londres… et je doute même que vous en verrez beaucoup à Omotesando et à Shibuya. Enfin… on ne sait jamais, hein, peut-être que cet article va lancer une mode et qu’on croulera sous les commandes. Attention, chers lecteurs, ces magnifiques chausses ne seront disponibles que jusqu’en février 2013. Vous voilà avertis, à vos emails!

Mais de quoi s’agit-il ? Si vous êtes déjà venus au Japon, vous connaissez les chaussettes à cinq doigts qui se déclinent dans toutes les couleurs et imprimés. Elles sont très pratiques si vous voulez enfiler des tongs ou des sandales traditionnelles japonaises. Maintenant, en exclu mondiale, voici les *chaussures* à cinq doigts! 


Ce modèle (toujours de chez BelleMaison) est particulièrement bien (?) réussi, avec une touche de couleur rouge sur les orteils (mais le modèle masculin se décline dans un noir et marron du meilleur ton). Selon le catalogue, ce type de chaussures vous permet de sentir le sol comme si vous étiez pieds nus, garantissant une meilleure prise, un meilleur confort, une meilleure santé, un meilleur tout quoi. Admirez-les sous tous leurs angles!

 


Bon, au final, si vous me posez la question, entre ça et des UGG, mon coeur balance.

Mais je dois dire que l’accessoire ultime vendu avec ces chaussures me fait sérieusement réfléchir. Je n’arrive toujours pas à comprendre à quoi ça sert et comment on l’utilise… on pourrait presque l’utiliser pour se gratter le dos mais j’ai la nette impression que ça sert à autre chose. Un chausse-orteils ? Qu’en pensez-vous ?

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.