Séance d’esthético-horreur à la maison

Posted by | November 23, 2012 | Au Quotidien, Blog | One Comment
lifting5

Pour une fois, pas d’introduction verbeuse. Juste le choc des photos, le poids des mots viendra après. Je précise tout de fois que ce post n’est PAS dans la rubrique “Tests” car mon dévouement a des limites. Allons-y progressivement.

 

Oh, mais c’est pas un déguisement d’Hannibal Lecter pour filles ça ?…

La question que tout le monde se pose: à QUOI ça sert ? Et à QUOI on ressemble avec ça sur la tête ? Ben… à un improbable croisement entre un psychopathe et un bisounours… un Bisounours serial-killer en somme.

Boba Fett le matin au lever.

 

En plus, Hannibal est télépathe, sisi, regardez, on voit les ondes…

Donc, Mesdames (et Messieurs aussi si le rose ne vous rebute pas), oubliez votre Botox! Dites au revoir à votre esthéticienne! Claquez la porte de votre chirurgien plastique, oui, celui même que tout le monde s’arrache, que votre mère vous a chipé et que vos meilleures copines vous envient car la liste d’attente s’étale sur deux ans.

Pourquoi passer sous un bistouri quand vous pouvez tranquillement vous relifter le visage vous-même, chaque matin devant votre glace, ou plus simplement en passant le balai ou en faisant mijoter le nabé du soir ? C’est assez violent car si j’en crois la vidéo démo, le massage complet revient à 9000 vibrations par minute… Le bol monstrueux que vous avez c’est que c’est compatible avec les masques exfoliants ou hydratants que vous pouvez garder dessous. Ouf, moi qui me demandais ce que j’allais pouvoir en faire.

Un conseil, assurez-vous que vous êtes bien seul(e) à la maison pour votre séance au risque d’effrayer chats, chiens, conjoint et rejetons. Et si le livreur sonne à la porte, n’oubliez pas ce que vous avez sur le visage avant d’aller ouvrir…

One Comment

  • Caraille says:

    Un powerplate pour la face, en somme…Remarquez, les japonais doivent bien se marrer s’ils voient les catalogues de vente par correspondance pour mémés qu’on a tous reçu un jour à la maison et dans lesquels on essaie de nous faire croire que l’appareil à la forme phallique illustré sert à masser les joues de la mannequin souriante, sur la photo

Laissez un commentaire

Your email address will not be published.